fbpx
Sélectionner une page

L’histoire de la danse classique

La danse classique est un art que de nombreux passionnés pratiquent à travers le monde. Elle est le fruit de plusieurs siècles d’évolution. Mais saviez-vous quelles sont les origines de cette discipline ? Découvrez l’histoire de la danse classique sans plus attendre !

I Les origines du mot ballet

Le saviez-vous ? Le mot « ballet » provient du mot italien « balletto », qui est le diminutif de « ballo » (« danse ») et un dérivé du mot « ballare », qui signifie « danser ».

Selon le Trésor de la langue française, un ballet est une « danse figurée exécutée par plusieurs danseurs sur une scène ».

Le terme « ballet » est souvent employé dans les pays anglophones pour exprimer la pratique de cet art. Ils diront : « I’m a ballet dancer ».

 

II Tout débute à la Renaissance italienne

danseuse classique

Tout d’abord, revenons plusieurs siècles en arrière. A l’époque de l’Antiquité, la danse existait déjà. Mais ce n’était pas encore le ballet.

En effet, la danse classique tire ses origines de la Renaissance italienne, au XVe siècle. Elle était pratiquée à la cour d’Italie. En effet, les nobles ont commencé à apprendre cette discipline pour pouvoir danser en public et lors des mariages.

Peu de temps après, la danse classique va s’étendre jusqu’aux monarchies européennes. Et notamment en France. En effet, au XVIème siècle, Catherine de Medicis, qui avait vécu toute son enfance en Italie, épousa Henri II, roi de France. C’est ainsi qu’elle amena cet art à la cour de France. En 1581, se tient la représentation de l’un des tout premiers ballets : « le ballet comique de la Reine ».  La même année, en Italie, Fabritio Caroso écrit l’un des premiers ouvrages sur les techniques de la danse  : Il Ballarino, ce qui va créer un tournant dans l’histoire de la danse classique.

III La période de Louis XIV

C’est véritablement au XVIIème siècle que la danse s’imposa en France, à la cour de Louis XIV. D’ailleurs, c’est lui qui créa l’Académie Royale de Danse (aujourd’hui l’Opéra National de Paris), en 1661.

C’est durant cette période que le lexique employé dans le vocabulaire de la danse a été codifié par Pierre Beauchamp, qui n’était autre que le premier maître de ballet du roi. L’objectif étant de faciliter la transmission de cet Art. Il codifie les cinq positions de pieds. En 1700, son élève, Raoul Auger Feuillet, complétera son travail avec la publication d’un système de notation des pas de danse à travers l’ouvrage « Chorégraphie ou l’Art de décrire la danse, par caractères, figures et signes démonstratifs ».

Cela explique pourquoi le lexique de la danse est largement fourni de termes français tels que « pas de bourré », « tutu », « cabriole »…

C’est également à cette période que naît un nouveau genre de spectacle qui concilie la danse, la comédie et la musique : la comédie-ballet. Ce nouveau genre donnera lieu au « Malade Imaginaire » de Molière.

 

dance sneakers

IV Le XVIIIe siècle : les principales évolutions

Au XVIIIe siècle, le ballet se modernise. A cette époque, le danseur Jean-Georges Noverre a joué un rôle essentiel dans l’évolution de la danse classique. En effet, il était considéré comme le créateur du ballet moderne.

A travers les « Lettres sur la danse » (1760), il a développé sa conception du ballet pantomime, également appelé ballet d’action. C’est un spectacle chorégraphique de danse dans lequel le danseur exprime les sentiments du personnage à travers ses mouvements. Ce qui aide à la bonne compréhension de l’histoire. Il a d’ailleurs été nommé maître des ballets de l’Opéra de Paris par Marie-Antoinette, en 1775.

Le premier ballet d’action imaginé était « Don Juan » (1761), de Gluck.

 

V L’évolution de la danse classique

danseuse classique

Le ballet classique perd de son engouement en France. Il poursuit donc son développement à l’étranger, et plus particulièrement en Russie, grâce à des maîtres de ballet et chorégraphes français comme Marius Petipa.

La Compagnie des Ballets Russes a été créée en 1907 par Serge Diaghilev. Celle-ci se compose de danseurs issus de la communauté russe exilée en France durant la révolution. C’est cette alliance entre la France et la Russie qui fut à l’origine des plus grand ballets classiques tels que : Le lac des Cygnes, Casse-noisette, Giselle.

Les ballets russes poursuivent leur évolution sous le régime soviétique. Ils sont toujours très appréciés, notamment via La compagnie de ballet du Théâtre de Bolchoï, habillée et chaussée par notre marque de cœur Grishko.

 

VI La danse classique en France

Cet art est largement pratiqué en France. De nombreux cours sont proposés dans des conservatoires pour faire évoluer les danseurs dès leur plus jeune âge. Aujourd’hui, cette discipline prônant la rigueur se modernise grâce à des chorégraphes comme Maurice Béjart ou encore Benjamin Millepied.

 

La danse classique a évolué au fil des siècles grâce à des chorégraphes, des danseurs ou en encore des maîtres de ballet qui ont su enrichir cet art à travers des ouvrages, des chefs d’œuvre…  Fidèle à la tradition, Balletto Dance Shop continue à habiller et chausser les plus beaux danseurs et danseuses au monde, et fournit les écoles et académies de danse les plus renommées.

Plus de lecture…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique